Mesures Covid-19 au cabinet dentaire

La racine artificielle remplace la racine manquante ou dégradée de la dent absente. Elle servira ensuite de support à une nouvelle dent (couronne) ou sera utilisée avec d'autres implants pour soutenir un bridge ou une prothèse amovible.

 

Implants dentaires

 

L'intérêt des implants est multiple : remplacer des bridges, apporter de la stabilité, changer des prothèses mobiles.

Que ce soit pour une ou plusieurs dents manquantes, le Dr. Patrick Gravière et son équipe vous proposeront la solution la mieux adaptée à votre cas. Pour cela le cabinet dentaire dispose, entre autre, d'un scanner dentaire 3D permettant de savoir avec précision quel type et combien d'implants dentaires seront nécessaires au plan de traitement prothétique.

L’intervention est effectuée au cabinet dans une salle de chirurgie spécialement dédiée à ce type de traitement. Simple, sous anesthésie locale et généralement sans conséquence traumatique, elle dure entre 1h et 1h30 en fonction du nombre d’implants à fixer.

Une période de trois à six mois est ensuite nécessaire afin de permettre le contact intime entre l'os et l'implant (ostéo-intégration). Période durant laquelle une prothèse provisoire peut y être ajustée.

Passé ce délai, votre prothèse définitive pourra y être scellée afin de retrouver une mastication solide et agréable ainsi qu'un sourire parfait.

 

Plus d'informations : Fiche conseil Implants Dentaires

 

Contres indications :

- allergie au titane des implants (très rare)
- risques liés au terrain du patient (même risque que la chirurgie buccale en général)
- médicamenteuse (par exemple le traitement de l'ostéoporose par biphosphonate...)
- patient irradié pour des traitements de tumeurs en bouche
- manque d'os à la mandibule sans greffe osseuse (lésion du nerf inférieur au niveau des molaires et prémolaires)
- manque d'os au maxillaire sans greffe osseuse

Risques :

- hémorragique ; section d'un vaisseau sanguin pendant la chirurgie (gestion par compression et/ou ligature du vaisseau)
- compression du nerf dentaire inférieur (hypo anesthésie voir anesthésie de la zone mentonnière) cette anesthésie peut être réversible si absence de lésion du nerf dentaire inférieur
- implant parti dans le sinus au cours de la chirurgie (possibilité de retirer l'implant par voie nasale - chirurgie pratiquée par un ORL)
- risque d'échec (moins de 2%). Dans ce cas, extraction de l'implant puis un mois après pose d'un autre implant aux frais du chirurgien dentiste

Effets secondaires :

- oedeme lié à la chirurgie (48 à 72 heures)
- saignement occasionnel post chirurgical
- douleurs post chirurgical (parfois 2 à 8 heures après la chirurgie)