Mesures Covid-19 au cabinet dentaire

La carie est une maladie infectieuse qui attaque la structure même de la dent.

Les bactéries attaquent la dentine en creusant progressivement l'émail de la dent. L'évolution défavorable de la carie, si elle n'est pas soignée à ce stade, est l'atteinte de la pulpe dentaire, pulpite, communément appelée rage de dent, laissant ainsi un passage pour attaquer le nerf de la dent jusqu'à le nécroser. Cette nécrose est en général très douloureuse et peut provoquer une infection de l'os sévère.

Si un traitement n'est toujours pas envisagé, les germes infectieux continuent leur chemin et peuvent passer dans la voie sanguine et créer ainsi une septicémie. Le pronostic vital du patient peut être engagé et une prise en charge d'urgence est nécessaire.

C'est une des lésions la plus courante au monde.

Bien que courant chez l'Homme, chez les mammifères la carie est un signe de mauvaise santé et d'un déséquilibre alimentaire.

Les premières traces de la carie chez l'être humain se situe à l'époque Néolithique, période où le nomadisme tend vers la sédentarisation des peuples.

 

L'agriculture et l'élevage prennent de plus en plus d'importance. C'est une époque difficile à dater car elle est différente en fonction de la localisation des peuples. Néanmoins, au Moyen-Orient, à la fin du IX éme millénaire avant J-C, on retrouve des traces de domestication d'animaux et de céréales comme le blé ou l'orge. L'environnement alimentaire et le mode de vie auront des répercussions sur l'équilibre et la diversité alimentaires.

 

Les dents humaines retrouvées à cette époque chez les populations vivant encore de la chasse et de cueillette ne présentent pas de carie.

La consommation croissante de farines par les populations pourrait être un des facteurs étiologiques (causes) de la carie dentaire.

La carie est avant tout due à un déséquilibre de la flore microbienne. Cette dernière assure un rôle majeur au bon équilibre entre les « bonnes » bactéries, nécessaires pour combattre les germes présents dans la bouche et les « mauvaises » bactéries responsables d'infection.

Plusieurs facteurs peuvent être la cause de ce déséquilibre microbien comme un changement de régime alimentaire, la prise régulière de café, tabac,cigarette, alcool, l'hérédité, le système immunitaire du patient, le système salivaire.

De plus, certaines bactéries vont se développer plus vite à cause de ce déséquilibre.