Mesures Covid-19 au cabinet dentaire

L’implant dentaire correspond à une racine artificielle en titane enfouie dans l’os maxillaire (os supérieur de la mâchoire) ou l'os mandibulaire (os inférieur) qui supportera une prothèse. Il sert d'intermédiaire entre la prothèse et l'os de la mâchoire. Il remplace une dent absente et peut aussi remplacer une prothèse amovible par une prothèse fixe.

L'implant est envisagé une fois que tout risque infectieux est écarté. Il préserve entièrement le capital osseux et est prévu pour durer toute une vie. Il peut ainsi réhabiliter la fonction masticatoire et l'esthétique

 

Les différentes étapes de pose d'un implant dentaire :

 

La pose se fait directement au cabinet dentaire, la durée de l'intervention est variable en fonction du nombre d'implants à insérer.

 

L'élaboration du plan de traitement prothétique :

Un bilan bucco-dentaire est réalisé ainsi qu'une évaluation du nombre et du type d'implants à placer, grâce au scanner 3D, pour répondre le plus rigoureusement possible aux besoins du patient.

Un questionnaire médical et un examen sanguin sont demandés . Un consentement éclairé est présenté au patient avant l'intervention avec un délai de réflexion suffisant.

 

L'étape chirurgicale :

Il se peut que le capital osseux du patient ne soit pas suffisant pour la pose d'un implant. En fonction de son emplacement, et propre à chaque patient, plusieurs alternatives sont proposées pour « combler » ce déficit.

Le comblement osseux peut être réalisé soit avec un bio-matériau soit avec une greffe osseuse du patient.

Une petite incision est effectuée sur la gencive de la dent manquante et on y introduit le matériel adéquat.

Dans le cas de la greffe osseuse, le prélèvement de l'os à greffer se fait au niveau de l'os de la mâchoire où on prélève un petit bout d'os pour le replacer ensuite.

 

soulevé de sinus

 

Certains cas nécessitent le soulèvement du sinus avant de placer le bio-matériau ou la greffe. Par exemple, une dent manquante sur le maxillaire supérieur pendant un certain temps peut créer une diminution de la matière osseuse de l'ordre de 30% et engendrer un rabaissement du sinus. Dans ce cas, le chirurgien-dentiste devra soulever la membrane du sinus afin de disposer de l'espace nécessaire pour y placer le bio-matériau ou la greffe. 

 

L'étape implantologique :

 

implants dentaires reunion

Sous anesthésie locale, l'intervention dure entre 30 minutes et 2 heures en fonction du nombre d'implants.

Incision de la gencive le long de l'os maxillaire, on en décolle une partie, appelée le lambeau, pour réaliser un forage directement dans l'os pour y visser l'implant. La gencive est recousue dessus en laissant enfouis les implants dans l'os. Les fils sont enlevés au bout de 8 jours.

Dans certains cas  l'implant est  non enfoui pour éviter une deuxième étape chirurgicale qui consiste à "dégager" l'implant.

 

L'ostéo-intégration :

 

osteo integration

 

Elle nécessite entre 3 et 6 mois, et est généralement non douloureuse. C'est une période pendant laquelle l'os va se reformer et se fixer solidement à l'implant dentaire. Il est déconseillé de fumer pendant cette période.Après le contrôle de la bonne cicatrisation de l'implant, le chirurgien-dentiste "dégage" ce dernier en y plaçant un  "pilier de cicatrisation", sorte de vis empêchant la gencive de se refermer sur le dessus de l'implant dentaire.

 

implant dentaire reunion

 

 

Le dentiste-prothèsiste peut alors faire l'empreinte dentaire pour réaliser la prothèse qui viendra s'ajuster sur l'implant.

 

 

 

implant reunion

 

 

Vous pourrez alors profiter pleinement de votre nouvelle bouche en croquant à pleine dent et sourire sans complexe.